Accès Culture : spectacle et handicap

15/07/2020 – Par l’équipe du Comptoir des Solutions

Accès Culture est un association qui permet à de nombreuses personnes en situation de handicap d’avoir accès la culture. Avec plus de 120 établissements partenaires, elle est présente sur tout le territoire en métropole. Retrouvez notre interview de la responsable de la communication pour nous parler de l’actualité de l’association.

 

Deux comédiens au premier plan jouant leur pièce de théâtre avec en second plan deux interprètes LSF

 

Bonjour ! Pouvez-vous vous présentez, ainsi que l’association Accès Culture ?

 

Je me présente, je m’appelle Priscillia Desbarres, je suis responsable de la communication de l’association Accès Culture qui existe depuis 1990.
Elle met en place des services d’accessibilité pour les spectacles vivants à l’attention des personnes aveugles, malvoyantes, sourdes et malentendantes. On met en place différents types de services tels que l’audiodescription, de l’adaptation en Langue des Signes Française de spectacles et du sous-titrage adapté.

 

Pouvez-vous préciser certaines de vos actions ?

 

Au-delà de tout ce qui a été dit précédemment, nous travaillons avec 120 théâtres et opéras en France, sur tout le territoire. On accompagne ces structures dans la mise en place de leurs services d’accessibilité, depuis la recherche du public cible, à l’organisation des actions de médiation autour des spectacles avec audiodescription.
On est vraiment là pour les conseiller et les accompagner afin d’approcher au mieux le public en situation de handicap sensoriel.

 

Comment s’est passé le confinement pour l’association ?

 

C’est vrai que c’était un peu compliqué pour nous. On a dû arrêter notre saison encours, la fermeture des théâtres provoquant l’arrêt des spectacles et donc des spectacles adaptés de fait.
Mais on a quand même voulu garder le lien avec les spectateurs, on leur a proposé différents moments :

  • Du « théâtre chez soi » en proposant du sous titrage de certaines pièces de théâtre qui étaient disponible en visionnage sur Youtube.
  • L’audiodescription d’une petite vidéo de l’Opéra de Paris qui a beaucoup tourné sur les réseaux sociaux, sur des danseurs qui étaient chez eux. On a voulu la rendre accessible pour le public aveugle et malvoyant.
  • Aussi, on a mis en place des programmes détaillés aussi sur des spectacles qui ne nécessitaient certes pas d’audiodescription, mais quand même un accompagnement notamment sur les décors et les costumes pour les personnes aveugles et malvoyantes.

 

 

 

Donc on a essayé de faire preuve de créativité pour être force de proposition et essayer de garder un peu le lien avec les spectateurs. Même si on a tout de même eu une période qui s’est réduite puisque nous avons, comme beaucoup de monde, également été en chômage partiel pendant un moment.

 

Quelles sont les perspectives avec la réouverture ?

 

Notre réseau a toujours pensé au public pour la saison d’après. Cela donc a toujours été important pour eux de continuer à leur proposer des spectacles. On a donc préparé la saison avec une reprise en septembre mais toujours dans une perspective d’incertitude parce qu’il y a encore le Covid. On espère que les salles vont rouvrir et que le public sera au rendez-vous avec tous les gestes sanitaires qui sont nécessaires à la protection de chacun.

 

Au Comptoir des Solutions on parle beaucoup de technologies, lesquelles sont utilisées par Accès Culture ?

 

On a donc notre propre système d’audiodescription mais on est toujours en veille et recherche de ce qui se fait au niveau technologique. Par exemple, on s’est équipé l’année dernière de gilet vibrant, de Subpac, pour justement permettre au public sourd de ressentir les vibrations.

 

Deux gilets Subpac, un face avant et un autre face arrière
un Subpac qui se porte comme un sac à dos

 

Au théâtre national de Chaillot pour la saison prochaine, plusieurs représentations sont programmées pour ce type de public :

  • Aller voir des spectacles de danse visuel et d’ainsi tester les Subpac
  • Faire également des ateliers de danse avec les Subpac.
  • Parfois même avec des rencontres avec les équipes artistiques traduites en langue des signes française.

 

Un dernier mot ou un message à faire passer ?

 

Que l’accessibilité reste toujours au cœur des priorités de chacun peu importe dans le domaine dans lequel on est, il faut pouvoir réfléchir à tous les publics !

 

 

Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à aller sur le site de l’association Accès Culture : https://accesculture.org

Le lien vers la programmation pour la rentrée de septembre 2020 : https://accesculture.org/spectacles/

La vidéo de l’Opéra de Paris en audiodescription : https://www.youtube.com/watch?v=_2H_nL06uAU


Recommandations