Innovation au service du handicap : une croissance encourageante

16/05/2018 – Par Elise

Pour le théoricien Peter Drucker, « l’innovation systématique requiert la volonté de considérer le changement comme une opportunité ». Aujourd’hui, cette phrase prend un sens tout particulier si on la coordonne avec la notion de handicap.

Une évolution significative

L’innovation au service du handicap ne cesse de connaître une accélération plus qu’encourageante pour l’avenir. Dans ce cadre-là, innover au service du handicap c’est considérer que le changement puisse créer une opportunité significative permettant aux personnes en situation de handicap d’améliorer considérablement leur quotidien.

Ainsi, penser l’innovation comme une opportunité c’est mettre en avant cet espoir qu’un jour, l’environnement quel qu’il soit, puisse être repensé afin de le rendre complètement accessible aux personnes en situation de handicap, tout type de handicap confondu. Cet espoir n’a jamais été aussi fort notamment avec la multiplication des nouvelles technologies et des nouveaux outils au profit de l’innovation. Il y a aujourd’hui une volonté certaine d’agir en faveur d’une société inclusive, ainsi, l’innovation au service du handicap accroît sa visibilité et les choses commencent à bouger et à évoluer positivement.

Accessibilité : Concept et nécessité

Selon l’INSEE, 12 millions de personnes sont aujourd’hui touchées par un handicap en France. Face à ce constat, il existe une réelle nécessité et une forte volonté d’inclure au sein de notre société les personnes en situation de handicap. C’est en ce sens-là que la loi du 11 février 2005 prévoit une obligation de mise en accessibilité de tous les établissements recevant du public à compter du 1er janvier 2015.  Mais qu’entendons-nous par le terme d’accessibilité ?

Pour rappel, ce terme, désormais inscrit dans la loi du 11 février 2005 requiert comme il est précisé « la mise en œuvre des éléments complémentaires, nécessaires à toute personne en incapacité permanente ou temporaire pour se déplacer et accéder librement et en sécurité au cadre de vie ainsi qu’à tous les lieux, services, produits et activités. La société, en s’inscrivant dans cette démarche d’accessibilité, fait progresser également la qualité de vie de tous ses membres ». Il existe entre autres une obligation d’accessibilité des établissements recevant du public (ERP). Face à la recrudescence de ce terme, de nombreux projets ont vu le jour, qu’il s’agisse d’initiatives solitaires ou collectives, venant de structures ayant déjà une certaine visibilité ou bien émergeant de nouvelles structures créées à l’occasion de la mise en place d’un ou de plusieurs projets innovants.

Un monde en perpétuelle transformation

Souvent inconnus du public, il existe aujourd’hui des dizaines voire des centaines d’innovations dans le monde développées au service du handicap, parmi lesquelles nous pouvons citer : Be My Eyes (déficience visuelle), Roger Voice (déficience auditive) ou encore Awabot (en faveur des personnes immobilisées).

Leur but varie en fonction de l’innovation en question mais les innovations ont généralement pour objectif commun de renforcer l’autonomie des personnes en situation de handicap, d’améliorer leur quotidien, de favoriser leur vie personnelle mais aussi de leur permettre une meilleure intégration professionnelle, citoyenne et sociétale. Un seul mot d’ordre réuni l’ensemble de ces projets : l’innovation se doit d’œuvrer en faveur de l’inclusion.

D’ailleurs, il existe aujourd’hui de plus en plus d’innovations au service du handicap. L’innovation se doit d’être porteuse de sens pour que des entrepreneurs sociaux et des porteurs de projets s’engagent dans la conception et le développement d’un ou de plusieurs projets. Cependant, l’ampleur des innovations est telle qu’il est désormais difficile de s’y retrouver. Il parait donc nécessaire de référencer l’ensemble des innovations au service du handicap afin de permettre une meilleure ouverture et une plus grande connaissance des moyens existant désormais en faveur des personnes en situation de handicap. Tous les types de handicap (moteur, sensoriel, mental, psychique, cognitif…) sont concernés par l’émergence d’innovations.

Par conséquent, recenser les innovations entraînera une plus grande visibilité concernant les nouvelles technologies au service du handicap ; mais reste à savoir si cela permettra ou non d’en augmenter l’utilisation. Une chose est sûre, cela devrait faciliter la rencontre entre les utilisateurs potentiels et les solutions disponibles. Il faut donc désormais répondre à des besoins nouveaux qui ne cesseront d’augmenter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Recommandations