Retour sur le CES 2019

18/01/2019 – Par Elise

Le CES 2019 s’est déroulé du 8 au 11 janvier dernier à Las Vegas. Cet événement est aujourd’hui très prisé car il rassemble l’ensemble des acteurs qui œuvrent en faveur de l’innovation technologique. Cette année, de nombreux porteurs de projet spécialisés dans le secteur du handicap étaient présents pour mettre en avant leur solution. Tour d’horizon sur certains de nos coups de cœur :

Charlie, un robot pas comme les autres a fait une entrée marquante

Un robot pas comme les autres qui responsabilise et rend leur autonomie aux personnes hospitalisées ! Ce robot autonome, équipé d’un écran, se repère et se déplace dans les services hospitaliers, sans assistance humaine. Ainsi, les patients peuvent entrer en interaction avec toute personne du corps médical, ou bien des membres de leur famille n’ayant pas encore d’autorisation de visite…. Transportant des outils connectés (tensiomètre, oxymètre, stéthoscope…), il leur permet aussi de participer activement à certains de leurs examens. Enfin, grâce à des modules d’intelligence artificielle spécifiques, Charlie présente la particularité et l’avantage d’être accessible à tous les publics : que la personne soit atteinte d’autisme, malentendante, malvoyante…. Une innovation rendant les individus plus autonomes et soulageant les personnels de santé ! Actuellement en test dans quatre environnements différents, sa commercialisation est annoncée pour l’été 2019.

 

Streetco : le collaboratif au service de tous

StreetCo, est la première application GPS piétonne collaborative adaptée aux déplacements des personnes à mobilité réduite. Des itinéraires sans obstacles et adaptés au handicap de l’utilisateur sont proposés selon les informations données en temps réel par la communauté. Grâce à la participation de chacun, l’autonomie des personnes en situation de mobilité réduite peut-être largement améliorée. Ils seront également informés de l’emplacement de certains points d’intérêts tels que les parkings ou les toilettes accessibles.

 

Helpicto : pour créer du lien et éviter l’isolement

Helpicto, a pour objectif de faciliter la communication et les échanges entre les personnes atteintes de troubles du langage et leur entourage proches ou aidants. Il s’agit d’une solution adaptée pour les personnes atteintes de troubles autistiques ou de troubles cognitifs. Le dispositif se compose d’une reconnaissance vocale et d’une reconnaissance visuelle pour les images. Son fonctionnement est simple : Les images / pictos sont utilisés comme moyen de communication. En effet, l’application retranscrit instantanément les paroles et les actions demandées puis les illustre par le biais d’images. Ensuite, ces actions seront également retranscrites oralement. Le dispositif dispose en plus d’un traducteur automatique de langue.

 

Gyrolift : pour des déplacements plus simples et plus sécuritaires !

Gyrolift est un fauteuil roulant électrique, rattaché à une base dite gyropodique qui confère le mouvement de « gyrolift ». En effet, le siège sur lequel est assis l’utilisateur permet une stabilisation et il est possible d’utiliser le fauteuil dans les deux positions : assise ou debout. Ce fauteuil favorise donc l’autonomie des personnes en situation de handicap. Une telle fonctionnalité s’active grâce à un système de commande accessible via une application smartphone dédiée. Pour se déplacer, l’utilisateur se dresse, et comme sur un segway, dirige son déplacement en penchant le haut du corps vers la direction voulue.

Diabeloop : pour une meilleure autonomisation du traitement pour les personnes diabétiques

Le DBLG1 de Diabeloop est un système thérapeutique intelligent destiné aux personnes diabétiques de type 1. Il permet une quasi-automatisation du traitement et un meilleur équilibre glycémique. Comme le précise l’entreprise elle-même : ce système se compose de trois appareils qui fonctionnent en boucle fermée. Ainsi, un capteur de glucose en continu (CGM) a pour objectif d’envoyer des données à un terminal qui comprend l’intelligence artificielle mise en place par Diabeloop. Le fonctionnement est le suivant : l’intelligence artificielle calcule instantanément la dose d’insuline optimale puis envoie l’ordre d’injecter à une pompe patch connectée. Par ailleurs, les données, envoyées à un serveur distant, permettent deux choses : un stockage des données et une consultation de ces dernières par le patient et les personnes qu’il souhaite, comme par exemple le corps médical.

Healsy : pour une meilleure gestion du diabète

L’application Healsy est un outil de support à la prise en charge du patient diabétique de type 1. L’application comprend un carnet de suivi connecté, permettant de récupérer les informations de la journée telles que la glycémie, les repas, les resucrages, les activités et les injections d’insuline du patient. En plus de lui donner accès à ces informations, cette technologie basée sur l’intelligence artificielle fournit au patient une anticipation de ses évolutions glycémiques à deux heures et ce avec une précision hors du commun. Ainsi, cette solution est un outil de support à la prise de décision qui permet au patient de planifier sa journée et d’anticiper les risques d’hypoglycémies et d’hyperglycémies.


Recommandations