Télétravail et Handicap : quelles implications et quelles innovations ?

18/05/2020 – Par l’équipe du Comptoir des Solutions

Le télétravail est une des mesures qui a vu son cadre réglementaire être mis en place pour les personnes en situation de handicap. C’est une innovation sociale dont tout le monde bénéficie aujourd’hui, encore plus durant la crise sanitaire que nous vivons actuellement. Le Comptoir des Solutions vous présente des innovations pouvant aider les personnes en situation de handicap durant cette période.

 

Une personne utilisant un ordinateur et un smartphone avec le logo du Comptoir dessus sur un bureau avec une plante dans un pot jaune en fond

 

Si certaines personnes ont déjà bénéficié du télétravail et dispose donc d’une expérience, beaucoup l’ont découvert à partir du confinement instauré le 17 mars 2020. Il a fallu s’adapter et trouver des solutions pour continuer à travailler.

 

1 – La communication

 

Un homme en chemise blanche entrain de potentiellement crier sur son ordinateurCrédits photos : https://www.smoall.com/tips-tricks/top-5-conseils-tenir-pc-ordre/

 

Une innovation bien connue de l’écosystème du handicap : Rogervoice. Une application qui permet aux personnes en situation de handicap auditif d’avoir un sous-titrage instantané d’un appel téléphonique. Dans un article de Welcome To The Jungle, une personne en situation de handicap auditif déclare « devoir demander un récapitulatif » à ses collègues « afin d’être à jour ».
Alors qu’habituellement, au travail, une personne appareillée compense également grâce à une lecture labiale, en télétravail c’est beaucoup plus difficile. Les appels vidéos permettent de garder contact mais la lecture labiale y est gêné par la qualité de la transmission vidéo.
Ainsi, avec Rogervoice, l’utilisateur gagne du temps : ses appels sont automatiquement retranscrit. Ils disposent du script de la discussion et se fatigue moins à décrypter les informations.

En + : dans Microsoft Teams (Skype professionnel) et Ava Pro, le sous-titrage est automatique pour permettre de suivre une réunion.

 

2 – L’ergonomie

 

L’une des composantes du bien être et de l’accessibilité est l’ergonomie : adapter un environnement, dans ce cas précis de travail, aux besoins de l’utilisatrice ou de l’utilisateur. Durant le télétravail, il est important de s’installer confortablement. On se crée souvent un bureau d’appoint, nous n’avons pas tous un fauteuil ergonomique chez soi. Pour éviter les problèmes de dos, les t-shirts »T-Droit » et « Percko » existent.
Tous deux basé sur le même principe, ce ne sont pas des traitements mais des aides à la posture ! Ils ne guérissent pas des mal de dos. Ils accompagnent l’utilisateur à maintenir une bonne posture et peuvent prévenir certains troubles musculo-squelettiques.

En + : l’application Activ’Dos, gratuite et disponible sur smartphone, elle permet de programmer des notifications de rappel pour bien se tenir, des informations sur les lumbagos, lombalgies ou autre mal de dos.
iPhone : https://apple.co/2AhsYam
Android : https://bit.ly/2WP0rkk

 

3 – L’isolement

 

Les changements d’habitudes récents ont pu créer des situations d’isolement dans le quotidien. « Awabot« , un robot de téléprésence, a fait son apparition dans les services de réanimation et même dans des écoles, comme on peut le voir dans un reportage de France Télévisions. Dans la commune de Mornant, une élève de CE2 utilise Awabot pour être « présente » en classe.

 

Deux personnes dans une classe devant un tableau avec le robot Awabot utilisé par quelqu'un de chez soit

 

Cette période a permis des aménagements pour que tout le monde puisse continuer ses activités respectives. Il est temps de les valoriser et les pérenniser.

 

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux  Facebook, Instagram, Twitter et Linkedin !


Recommandations