Wandercraft

Diapo 2 : Exosquelette Wandercraft, de face.
Diapo 3 : Exosquelette Wandercraft, de face.
Diapo 4 : Personne équipée avec un exosquelette Wandercraft.
Diapo 5 : Exosquelette Wandercraft, de face.
Diapo 6 : Exosquelette Wandercraft, de dos.
  • Afficher le panneau 1
  • Afficher le panneau 2
  • Afficher le panneau 3
  • Afficher le panneau 4
  • Afficher le panneau 5
  • Afficher le panneau 6

Ce projet d'exosquelette a initialement été amorcé par des élèves ingénieurs, de l'école Polytechnique. Ils ont ainsi créé le premier exosquelette 100% autonome, afin d'aider les personnes en situation de handicap moteur à remarcher. A destination notamment des personnes paraplégiques, cet exosquelette redonne un certain espoir et une certaine autonomie aux personnes qui ne peuvent plus faire usage de leurs membres. L'une des prouesses a été de permettre à des personnes paraplégiques à 100% de remarcher grâce à cet exosquelette. Ces prouesses ne vont pas cesser puisque l’exosquelette sera bientôt utilisé dans les centres de soins en Europe et au-delà. Des essais cliniques ont eu lieu en 2017 et en 2018 l'exosquelette sera disponible au sein de centres de médecine physique et de réadaptation. Essais cliniques de décembre 2016 : Pour la première fois, des paraplégiques se sont levés. Prochain objectif : rendre l'exosquelette personnel.

Soyez alerté lorsque cette innovation sera disponible

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez de recevoir une alerte dès que l’innovation sera disponible et vous reconnaissez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité (traitement et utilisation des données). S'abonner aux alertes
Aller sur le site

Caractéristiques

  • En voie de commercialisation
  • Enfant
  • Adulte